colloque ufd3L’Unité de Formation Doctorale (UFD) a organisé son premier colloque de santé publique sur le campus de Messa du 28 au 29 janvier 2020.

Quatre axes thématiques ont meublé ce banquet académique : Accès aux médicaments essentiels, santé sexuelle et reproductive, traumatisme et accident de la voie publique et maladies chroniques transmissibles(MCT) et maladies.

Extrait du mot de bienvenue du Directeur de l’ESS et de l’UFD-UCAC

Je vous remercie d’avoir répondu présents à notre invitation dont l’importance et l’objet n’échappent à personne. En effet, le thème de ce colloque « Les défis de la santé publique en Afrique : repenser la promotion de la santé dans le contexte africain » se justifie par le fait que les paradigmes qui ont orienté les réponses aux problématiques sanitaires actuelles en Afrique jusqu’à ce jour commencent à montrer des insuffisances du fait des mutations globales et des transitions épidémiologiques. L’Afrique en général et le Cameroun en particulier font face à la croissance du taux de mortalité maternelle et infantile, de l’incidence et la prévalence des maladies endémiques du passé, des maladies chroniques transmissibles et non transmissibles et aux accidents de route aujourd’hui. Plusieurs interventions initiées en santé publique, je veux dire sur la promotion de la santé, semblent inappropriées pour nos sociétés africaines pour améliorer la santé de nos populations. La preuve est que ces interventions n’ont pas permis d’atteindre les objectifs 4 et 5 des Objectifs du Millénaire pour le Développement(OMD,2015).

En effet, la promotion de la santé se définit comme un processus ou une approche qui donne aux populations des moyens nécessaires à leur émancipation et à leur épanouissement en matière de leur propre santé. Elle vise ainsi l’accompagnement par le professionnel de la santé des individus, des familles et des communautés, en vue de développer chez ceux-ci des capacités, des aptitudes à se prendre en charge eux-mêmes en matière de leur santé(OMS,1999).Ainsi, la promotion de la santé s’affiche alors comme un processus visant à rendre l’individu et la collectivité aptes à exercer un meilleur contrôle sur les facteurs déterminants de la santé et, de ce fait ,à améliorer la santé.

La présente rencontre scientifique convoquée par mes soins, en ma qualité de Directeur de l’Unité de Formation Doctorale de l’Ecole des Sciences de la Santé de l’UCAC, a pour objet d’inviter les uns et les autres à partager le fruit de leur réflexion sur les débats axés sur la nouvelle promotion de la santé permettant à l’Afrique de trouver des solutions appropriées aux problèmes de santé spécifiques à ses populations.

La synthèse générale du 1er Colloque de Santé Publique a été faite par les docteurs BASSONG et YOSSA de l’ESS/UCAC. Notons que la présente rencontre a rassemblé plus de 500 participants.

colloque ufd1 colloque ufd4