Master Santé Communautraire

Admission

Être titulaire d’une licence en :

  • Sciences sociales
  • Sciences de la santé
  • Sciences biomédicales
  • Sciences pharmaceutiques
  • Droit
  • Sciences économiques

Objectifs

Ce master en santé communautaire devrait :

  • amener l’étudiant à définir la place de la santé publique, en tant que science et pratique, effectuer un diagnostic communautaire, c'est-à-dire identifier les problèmes médico-sociaux prioritaires d’une communauté ou d’une population cible, ainsi que les facteurs de santé qui l’influencent ;
  • concevoir, planifier, mettre en ouvre et évaluer des programmes de santé communautaire pertinents par rapport aux problèmes sélectionnés, en s’appuyant sur une participation ouverte à tous les acteurs concernés (participation communautaire) ;
  • organiser l’information et communiquer avec les différents acteurs concernés (pouvoir politique, population – cible, population, professionnels, responsables des structures de santé communautaire, autres institutions : hôpitaux, écoles, etc.) ;
  • assurer la coordination de programmes de santé communautaire au sein d’une structure ou d’une région, et d’en gérer les ressources humaines, techniques et financières, afin d’en assurer leur pérennité.

Débouchés

Les emplois potentiels à la sortie de la formation sont les postes de :

  • Établissements publics de santé
  • Organisations internationales (OMS, UNICEF, GIZ…)
  • Établissements privés du secteur non lucratif et lucratif
  • Cabinet d’Audit-Conseil
  • Écoles, les instituts spécialisés et l’enseignement supérieur
  • Communes

Enseignements

Le corps enseignant est composé d’universitaires (professeurs des universités, maître de conférences, professeur agrégés) et de professionnels du secteur de la santé. Les enseignements se déroulent sous forme de cours, de conférences, d’exposés-discussions, d’études de cas. La préparation et l’exploitation de ces enseignements impliquent de la part des étudiants un travail personnel important et varié.

Les enseignements sont dispensés en horaire de soir aménagé, en deux années (quatre quadrimestre). Les semestres comportent différentes unités d’enseignements (UE) variant de 20h à 40h chacune. Les deux années (les 4 semestres) comportent une mise en pratique professionnelle sous forme d’un stage, d’une durée cumulée minimale de 4 mois, soldée par une soutenance de mémoire professionnel.