Master Gestion Hospitalière

Admission

Être titulaire d’une licence en :

  • Sciences économiques
  • Gestion
  • Sciences juridiques
  • Sciences sociales
  • Sciences de la santé

Objectifs

Le Master en Gestion Hospitalière et Sanitaire permet de développer :

  1. Une « culture générale » relative à l’activité des organisations œuvrant dans le domaine de la santé, à savoir :
  • la structuration de secteur d’activité,
  • ses modes de financements,
  • ses cadres juridiques,
  • le fonctionnement de ses organismes de tutelle et de contrôle.
  1. Des compétences spécifiques, liées aux pratiques de gestion et modes de management de ces organisations, en particulier :
  • la gestion financière,
  • la gestion des ressources humaines,
  • la gestion logistique en santé,
  • la comptabilité et le contrôle de gestion en santé,
  • le pilotage et la stratégie,
  • l’analyse des besoins dans le domaine de la santé,
  • la planification et le plan stratégique dans les innovations des établissements de santé,
  • l’organisation du système d’information sanitaire,
  • les pratiques d’évaluation et de certification.

Débouchés

Les emplois potentiels à la sortie de la formation sont les postes de :

  • Cadre supérieur de santé,
  • Directeur ou Directeur adjoint d’établissement hospitalier,
  • Contrôleur de gestion en santé,
  • Responsable RH,
  • Responsable communication en santé,
  • Responsable qualité de la santé,
  • Chargé de mission au niveau central,
  • Cabinet conseils en santé,
  • Manager dans les projets hospitaliers au niveau des ONG,
  • Enseignant dans les instituts de formation en santé.

Enseignements

Le corps enseignant est composé d’universitaires (professeurs des universités, maître de conférences, professeur agrégés) et de professionnels du secteur de la santé. Les enseignements se déroulent sous forme de cours, de conférences, d’exposés-discussions, d’études de cas. La préparation et l’exploitation de ces enseignements impliquent de la part des étudiants un travail personnel important et varié.

Les évaluations se font sur table, par dossier, en travaux de groupe notés, en travaux de recherche soutenus et en travaux personnels notés.

Les enseignements sont repartis sur 4 semestres (2 ans). Les semestres comportent différentes unités d’enseignements (UE) variant de 20h à 40h chacune. Les deux années (les 4 semestres) comportent une mise en pratique professionnelle sous forme d’un stage, d’une durée cumulée minimale de 4 mois, soldée par une soutenance de mémoire professionnel.