Doctorat en sciences de la santé (Sciences infirmières, Santé publique et Biologie clinique) Free

PROGRAMME DES COURS

Doctorat en sciences de la santé (Sciences infirmières, Santé publique et Biologie clinique)

Objectifs de l’Unité de Formation Doctorale (UFD) en Sciences de la santé de l’UCAC

  • Réduire le déficit d’enseignants-chercheurs dans les institutions universitaires de formation en sciences de la santé dans la sous-région Afrique centrale ;
  • Produire des savoirs sur les problématiques de santé locales et internationales ;
  • Soutenir le transfert des résultats de la recherche dans les milieux cliniques et communautaires pour développer des pratiques fondées sur les données probantes.

Admission

Elle se fait sur étude de dossier. Les professionnels de santé admissibles à cette formation de troisième cycle doivent avoir :

  • Un master recherche en sciences de la santé obtenu avec une mention bien, c’est-à-dire une moyenne générale d’au moins 14/20 ;
  • Au moins deux années d’expériences professionnelles dans le domaine d’intérêt de sa thèse ou un domaine connexe serait un atout ;
  • Avoir publié au moins un article dans une revue à comité scientifique ou un chapitre dans un ouvrage collectif est un atout ;
  • Avoir un niveau, au moins, intermédiaire pour la seconde langue, attesté par un centre linguistique reconnu.

Compétences développées par la formation

Les étudiants ayant obtenu le Ph.D en sciences de la santé pourront agir à titre de :

  • Enseignant dans les établissements universitaires ;
  • Chercheur dans les institutions universitaires, les laboratoires de recherche, les hôpitaux de référence ou diverses autres organisations ;
  • Expert dans les milieux cliniques ;
  • Gestionnaire de programme de santé ;
  • Expert au sein des comités d’éthique de la recherche ;
  • Consultant pour diverses organisations ou revues scientifiques.

Enseignements

La formation doctorale offerte par l’ESS s’inscrit dans le système LMD. Elle comprend conformément à la charte du doctorat à l’UCAC 180 crédits répartis en six semestres, soit trois ans (cf. article 16 Charte du doctorat). Chaque crédit représente une charge de 25 heures de travail (cours, séminaire, immersion professionnelle, stage ou travail personnel). Pour l’immersion professionnelle ou le stage, un crédit représente une charge de 35 heures de travail.
Il s’agit d’une formation par alternance entre le campus de l’ESS, les milieux cliniques, les laboratoires de recherche et les universités partenaires. Au campus, principalement au premier semestre, les étudiants reçoivent des enseignements et des séminaires qui les outillent afin de bien mener leurs travaux de recherche. Les stages en milieux cliniques ou en communauté permettent d’être en contact avec le phénomène à l’étude, et surtout d’être en contact avec la réalité du terrain, celle des personnes qui en font l’expérience au quotidien afin d’humaniser le processus. Cette immersion en milieu clinique ou communautaire permet aussi de développer ou approfondir une expertise clinique sur la base d’objectifs préalables formulés par l’étudiant dans son plan de formation continue.
Les stages dans des laboratoires de recherche permettent aux étudiants d’apprendre aux côtés de chercheurs chevronnés la conduite de projets de recherche. Ces stages peuvent se faire dans les universités ou laboratoires partenaires ; ils permettent aux étudiants d’interagir avec des chercheurs issus d’autres contextes socioculturels.